Ah ah, me voilà de retour aux affaires !

La saison GN redémarre, du moins les inscriptions, et je viens de recevoir mon premier rôle de 2013 ! Ce sera celui d'Eloïse, fille intrépide du XVIIe siècle, telle qu'imaginée par l'auteur de la soirée-enquête "Au Vieux Chaudron" organisée par l'association Le Dragon Libournais le 30 mars prochain. En voici l'accroche :

avcdl-741adDéjà, les regards se croisent et les doutes s’installent
Corps et cœurs s’enflamment dans un frisson fatal
Une question sans réponse s’est elle-même invitée :
Que leur restera-t-il une fois la nuit tombée ?
Le frisson des victoires ou l’amère défaite ?
La passion espérée ou une simple amourette ?
Leur honneur rétabli ou une vengeance futile ?
Que dites-vous ? Leur combat est vain ? Inutile ?
Ils le savent. Et vous le savez…
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non ! c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
Même perdus d’avance, même à 16 contre mille…
Car il y a une chose qu’ils emporteront en entrant chez Dieu
Quant leur salut balaiera largement le seuil bleu
Quelque chose que sans un pli, sans une tache,
Ils emporteront malgré tout et c’est… leur panache !

Vous aurez compris, du moins ceux de mes lecteurs qui me connaissent, pourquoi j'ai aussitôt sauté sur le formulaire d'inscription... Une SE qui cite Cyrano de Bergerac ? Mais elle m'est prédestinée !! J'ai quand même ouvert ce blog par une citation de l'oeuvre d'Edmond Rostand (souvenirs, souvenirs...), et il s'agit du seul livre dont je peux citer des tirades entières avec tant de délectation ! La tirade du nez, bien sûr, mais aussi le "Non merci", le "Panache" ou encore des petits et grands mots qui émaillent ce texte admirable...

Ah ça ! C'est que je n'ai plus envie d'en parler,
Mais bien d'en déclamer des passages entiers !
(et me mettre à parler en alexandrins, tiens...)

Bref. Cessons-là, mes bons, l'interprétation sera pour plus tard... Parlons plutôt préparation/réalisation. Sans livrer aucun détail sur l'intrigue ou l'histoire du personnage (ce blog est public, après tout, et des chafouins pourraient venir fouiner...) je peux toutefois vous parler des mes idées de costume pour ce personnage qui promet d'être haut en couleur !

L'histoire se situant dans la grande époque des mousquetaire, j'ai aussitôt pensé à un costume repéré depuis plusieurs années (eh oui, déjà !) réalisé par la talentueuse Licorne ailée et que je trouves tout simplement splendide :

17e15935a80e79ff8f5b5bb5a5683097

J'ai toujours rêvé d'avoir l'occasion d'en réaliser un dans le même goût (ah, cette cape portée sur l'épaule...!). Un peu trop "habillé" peut-être pour l'aventureuse Eloïse, mais après tout... Et comme le disait Oscar Wilde, "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles".

Je vous laisse donc, avec celles que j'ai déjà dans les yeux.